Une première médaille pour Boily-Doucet en COT slopestyle dans des conditions de neige pénibles

Mont St-Louis/Moonstone (ON), les 28 et 29 janvier 2017

Phil Boily-Doucet (bronze) et Marilou Bouthiette (argent) à l'Épreuve de slopestyle de samedi 28 janvier

Phil Boily-Doucet (bronze) et Marilou Bouthiette (argent) à l’Épreuve de slopestyle de samedi 28 janvier

L’Équipe du Québec de slopestyle était ce weekend en Ontario pour la troisième étape du Canadian Open Tour (COT), un arrêt de deux jours à la station Mt St-Louis/Moonstone qui comprenait une épreuve de slopestyle et une épreuve de demi-lune.
Onze Québécois étaient en lice, dont huit athlètes de l’Équipe du Québec. Nos représentants de la Belle Province sont tous des spécialistes du slopestyle, mais la plupart d’entre eux a tout de même participé à l’épreuve de demi-lune afin de parfaire leur expérience.
Samedi, au slopestyle chez les dames, Marilou Bouthiette (Prévost, QC) a ramené avec elle une médaille d’argent, cédant la victoire à une athlète qui a déjà fait ses armes aux X-Games et sur le circuit du Dew-Tour, Nikki Blackall (ON).  Carly Lavieille (AB) complétait le podium en troisième position.
La compétition a mis à l’épreuve les concurrents. Dame Nature est venue brouiller les cartes et les athlètes ont dû composer avec une visibilité quasi-nulle et une neige abondante qui empêchait les athlètes de prendre de la vitesse entre les sauts.
«C’était vraiment difficile pour les athlètes d’avoir assez de vitesse pour se rendre à l’aire d’atterrissage.  C’était presqu’un concours de celui ou celle qui avait la meilleure cire sur ses skis», de commenter Phil Morin, entraîneur des Québécois.
«J’avais déjà ma ‘run’ en tête, mais j’ai dû changer quelques trucs», a dit Bouthiette au bout du fil.  «Il n’y a pas eu de qualification pour les filles vu les conditions.  Ma première descente j’ai manqué de vitesse sur le gros saut et j’ai chuté.  Ma deuxième descente je manquais également de vitesse alors j’ai fait le choix de prendre le petit saut à la place pour sauver ma ‘run’», a expliqué la jeune athlète qui est tout de même satisfaite de sa semaine puisqu’elle avait – plus tôt dans la semaine, alors que les conditions étaient favorables – réussi à effectuer sa plus grosse manœuvre, un Cork720 degrés, sur un saut 60pi.
Chez les hommes, c’est Philippe Boily-Doucet (Bromont, QC) qui a obtenu la meilleure performance de l’Équipe en slopestyle, décrochant sa toute première médaille en COT, lui qui revient avec le bronze au cou grâce à une descente de 77,2pts.
«Mon but était de faire un podium, alors un podium, c’est comme gagner!», de lancer Boily-Doucet.  «J’avais un plan de match, mais j’ai dû le changer totalement. La première journée d’entraînement je faisais des doubles.  Ensuite avec la neige on ne pouvait plus aller switch et on n’avait plus assez de vitesse… En finale je me suis assis sur mes skis entre chaque saut pour réussir à atteindre l’aire d’atterrissage», a-t-il ajouté.
Ce sont deux Ontariens qui sont montés sur le podium aux côtés de Boily-Doucet, soit Christian Stormgaard (81,8pts), grand vainqueur, et Mark Draper, deuxième avec 80,4pts.  Stromgaard est le premier athlète de la saison à déloger Phil Langevin (Mont Tremblant, QC) de la plus haute marche du podium sur le circuit du COT, lui qui avait dominé le COT du Yukon de même que le COT de Silverstar (BC).
Notons qu’Antoine Plamondon (Mont Tremblant, QC), a terminé tout juste au pied du podium en quatrième place avec 75,4pts, obtenant ainsi son meilleur résultat en carrière.
«En entraînement au début de la semaine, le parcours était magnifique.  C’est un des plus gros sites par rapport aux obstacles et par rapport à la difficulté des sauts.  Il était digne d’un COT», a commenté l’entraîneur, ajoutant que ces même gros sauts auront finalement donné du fil à retordre aux athlètes le jour de la compétition, vu la difficulté qu’ont eue les athlètes à prendre assez de vitesse dans les conditions de neige particulières de samedi.  «On prend des notes… On va renflouer notre coffre à outils et avoir en main de la cire minute la prochaine fois!», a sagement conclu Morin.
Dimanche, au demi-lune, l’Équipe a placé deux hommes en finale malgré son manque d’expérience dans cette discipline.
Mathieu Dufresne (St-Sauveur, QC) et Antoine Poirier (Québec, QC) ont terminé respectivement septième et dixième de l’épreuve, pendant que Bouthiette terminait quatrième chez les dames.
« Ils ont improvisé beaucoup sur le moment», de confier Morin.
L’ultime et dernier arrêt du COT se fera à Stoneham (QC), les 18-19 mars prochain. L’Équipe du Québec sera de la partie, une occasion unique pour nos athlètes de performer devant famille et amis, en sol québécois.
Résultats complets du COT de Mt St-Louis/Moonstone à venir sur : www.skiacroquebec.com (section calendrier/circuit SS)