Renaud Julien fait des doubles au Big Air des Jeux du Canada

Prince George (C.-B.), le 15 février 2015 –  Les Jeux du Canada d’Hiver 2015 à Prince George se poursuivaient aujourd’hui pour les skieurs acrobatiques avec l’épreuve de Big Air.  Pour l’occasion, le dernier big air du parcours de slopestyle utilisé hier en compétition servait de plateau aux représentants des neuf délégations en lice.

L’aire d’atterrissage du saut ayant été damée cette nuit, les conditions étaient plus favorables aux compétiteurs.  Avec le soleil qui s’est mis de la partie et la petite neige tombée en matinée, les athlètes étaient gonflés à bloc pour effectuer les manœuvres les plus difficiles de leur répertoire.

De la délégation québécoise, nos huit athlètes ont malheureusement été écartés de la ronde finale, mais ils ont livré une belle bataille à leurs rivaux.  Bosseurs à la base, les Québécois se sont dépassés et ont su tirer leur épingle du jeu.  Ils n’étaient pas là pour faire du tourisme, mais bien pour représenter fièrement la Belle Province!

Chez les dames, Valérie Gilbert (Ste-Adèle, QC) est une fois de plus celle qui a le mieux performé.  Gilbert a terminé au dixième rang à deux places des finalistes (Top 8).  Tous les concurrents avaient deux sauts de qualification d’où on conservait le meilleur pointage.  Gilbert a d’abord effectué un 360 tail grab bien atterri, avant de remonter et de donner tout ce qu’elle avait avec un 540 grab très ‘stylé’ et atterri avec aisance à reculons. Ce dernier saut lui a valu de terminer à quelques 3 points de la finale.

Raphaëlle Martin (Québec, QC) a terminé tout juste derrière Gilbert en 11e place, à tout juste 0,3 pt de sa coéquipière.  Martin a effectué un énorme périlleux avant comme premier saut, mais elle a tellement sauté haut qu’elle a atterri avec trop de rotation, causant une chute spectaculaire.  Forte, elle s’est relevée, est remontée et a refait son périlleux avant une deuxième fois.  Non seulement le deuxième essai fut le bon, mais Martin a ajouté un ‘cross’ à son front, ajoutant du style et de la créativité à un saut atterri sur ses deux pieds.

Catherine Brunelle (St-Eustache, QC) suivait non loin derrière en 13e position.  Brunelle a osé le périlleux arrière ‘truck driver’, pendant que la dernière mousquetaire Laurianne Desmarais-Gilbert (Ste-Adèle, QC) effectuait un 360 droit très haut dans les airs, mais avec un atterrissage raté, pour terminer au 21e rang.

La championne de slopestyle de samedi a connu une toute aussi bonne journée en big air.  La jeune Elena Gaskell (C.-B.), 13 ans, a une fois de plus impressionné les juges et la foule avec son aisance dans les airs.  Gaskell a remporté l’épreuve avec 83,60pts, exactement 3 pts devant l’Ontarienne Gillian Golosky, qui est revenue l’argent au cou.  Sofiane Gagnon (C.-B.) a décroché sa deuxième médaille de bronze des Jeux, terminant troisième de l’épreuve.

Chez les hommes, la victoire est allée à Teal Henderson Harle (C.-B.), qui avait également remporté l’or au slopestyle.  Avec 88 points, il avait une large avance sur les deux Albertains qui l’accompagnaient sur le podium, Davis Clemens et Dylan Marineau, respectivement deuxième (84,30pts) et troisième (84pts).

JH0_2752Du Québec, Renaud Julien (Blainviile, QC) a volé la vedette en effectuant un double flat comme premier saut.  Julien a légèrement bafoué son atterrissage et son grab était juste un peu trop discret pour bien sortir au classement.  Mais Julien est remonté pour son deuxième saut et n’a pas manqué de frôler la perfection pour son 2e essai.  Il a effectué la même manœuvre, mais beaucoup plus «propre» et ne laissant aucune place à l’interprétation quant à la qualité de sa manoeuvre pour les juges.  Cela n’aura toutefois pas suffit pour que ce spécialiste des bosses se glisse en finale, au grand désespoir de ses entraîneurs et coéquipiers qui croyaient pouvoir encourager Julien en finale masculine.

Bien que ses coéquipiers aient eu l’impression que Julien aurait mérité sa place en finale, le principal intéressé a pris la nouvelle avec un esprit sportif remarquable.

«Je visais un top 10 aujourd’hui et j’ai terminé dixième», de dire Julien.  «Je suis content de ma journée.  J’ai eu du fun.  Il faisait soleil.  Maintenant il reste la bosse et je vise un Top 5.  Je suis confiant», a-t-il complété.

Alexandre Lavoie (Lac Beauport, QC) a terminé avec une très respectable 13e position.  Lavoie a effectué un Cork 720 grab comme premier saut.  L’ayant bien réussi, il a tenté le Cork 1080 au deuxième saut.  Lavoie a réussi à l’atterrir, mais la manœuvre était moins bien définie que sa première tentative et c’est finalement son premier saut qui lui a valu la 13e position.

Samuel Fréchette (Québec, QC) était 18e avec un Cork 720 et Jean-Christophe Nadeau (St-Lazare, QC) était 22e avec un Cork 900 atterri à reculons.
Demain, la compétition fera relâche pour laisser aux athlètes de ski acrobatique une journée d’entraînement sur le parcours de bosse.  Les Québécois n’étant pas en finale cet après-midi, ils sont déjà allés en reconnaissance rapidement sur le parcours aujourd’hui.  Ne restera plus demain qu’à laisser aller leur naturel afin de conquérir les deux derniers podiums des Jeux : ceux des bosses et bosses en parallèle.

Résultats complets disponibles en cliquant ici.

Épreuves à venir : Jeux du Canada 2015 @ Prince George, C.-B.

 Mardi, 17 février – Bosse
 Mercredi 18 février – Bosse en parallèle