Finale de slopestyle pour Valérie Gilbert aux Jeux du Canada

Prince George (C.-B.), le 14 février 2015 –  Après une cérémonie d’ouverture haute en couleur et un discours de motivation du Ministre des sports M.Bolduc, les Jeux du Canada d’hiver 2015 à Prince George ont pris forme aujourd’hui pour les huit représentants du Québec en ski acrobatique, alors que les épreuves débutaient à Tabor Mountain avec le slopestyle.

Les conditions météo ont surpris le comité organisateur des épreuves de ski acrobatique.  La station, habituée à beaucoup plus de précipitations de neige, ont dû redoubler d’ardeur pour réussir à bâtir les divers parcours du sport, soit slopestyle, big air, bosse et bosse en parallèle.  La terre n’est jamais bien loin derrière la mince couche de neige qui recouvre les parcours et la neige mouillée par la pluie de la semaine dernière a maintenant gelé, parfois dans des conditions non idéales pour les parcours.  Les athlètes ont ainsi dû composer avec des aires d’atterrissage de slopestyle légèrement cahoteuses puisque la machine à damer ne pouvait s’y rendre sans soulever de la terre. Toutefois, les conditions de piste étaient sécuritaires, l’épreuve n’a pas dû être annulée et les athlètes – qui étaient tous dans le même bateau – ont pu en mettre plein la vue.

Du côté du Québec, la délégation de quatre hommes et quatre femmes était composée de bosseurs.  L’épreuve de slopestyle représentait certes leur plus grand défi.  Bien que l’objectif d’un podium était peut-être utopique, une finale était accessible autant chez les hommes que les dames.  Nos athlètes avaient bénéficié de plusieurs camps d’entraînement préparatoires pour optimiser leurs habiletés et ainsi arriver compétitifs aux Jeux.

Chez les dames, nos quatre filles ont effectué leur meilleure descente lors des qualifications.  Valérie Gilbert (Ste-Adèle, QC) s’est même glissée en finale grâce à ses habiletés sur les rails et à un gros saut 540 degrés sur le dernier big air.  Qualifiée huitième, elle s’est qualifiée de justesse, mais sa performance a ravi l’équipe du Québec et motivé les troupes.

En finale, Gilbert a chuté sur son dernier saut et a éprouvé des difficultés dans ses rotations 360.  Elle a donc fait le choix de ne pas remonter pour sa deuxième ronde, se préservant pour les épreuves à venir.  Gilbert a terminé au septième rang de l’épreuve.

La victoire est allée à la Britanno-colombienne Elena Gaskell.  Rachael Karker (Ontario) a raflé l’argent alors que Sofiane Gagnon (C.-B.) complétait le podium en troisième position.

Nos quatre filles ont su relever le défi du slopestyle.  Chacune a puisé dans son fond intérieur et chacune a repoussé ses limites.  Toutes ont terminé la journée avec le sourire et un sentiment de fierté.  Fierté d’avoir accompli quelque chose qu’elles croyaient impossible, mais fierté également de représenter la province du Québec à ces Jeux.

Laurianne Desmarais-Gilbert (Ste-Adèle, QC) a terminé 12e, Catherine Brunelle (St-Eustache, QC) 15e et Raphaëlle Martin (Québec, QC) 17e.

Chez les hommes, nos quatre représentants ont fait de superbes descentes de qualification, autant sur les modules de rails que dans les portions de big air.  Malgré leurs efforts, aucun n’a réussi à atteindre la finale (Top 8), quoique Alexandre Lavoie (Lac Beauport, QC) soit passé bien près en terminant au neuvième rang à 0,5 pts de la huitième position.

Renaud Julien (Blainville, QC) a terminé non loin derrière en 12e position.  Quant à Jean-Christophe Nadeau (Île Bizard, QC) et Samuel Fréchette (Québec, QC), ils ont terminé respectivement 20e et 21e.

La Colombie Britannique a dominé également chez les hommes, puisqu’ils ont monopolisé les deux premières places du podium masculin. Teal Henderson Harle (C.-B.) a gagné l’épreuve avec une belle avance de près de 8pts sur tous ses rivaux.  Il était suivi par son coéquipier Patrick Dew (C.-B.), deuxième et par Luke Lambert (ON), troisième de l’épreuve.

Demain, les athlètes reprendront la compétition avec une épreuve de big air.  Les attentes envers les Québécois sont donc légèrement plus élevées.  Bien que ce ne soit pas leur discipline maître, il en reste que leurs habiletés en saut sont indéniables.  Une finale masculine et féminine sera dans les objectifs de la délégation.

Résultats complets disponibles en cliquant ici.

Épreuves à venir : Jeux du Canada 2015 @ Prince George, C.-B.

 Dimanche, 15 février – Big Air
 Mardi, 17 février – Bosse
 Mercredi 18 février – Bosse en parallèle