Doublé en OR pour l’Équipe du Québec en slopestyle

Silverstar (C.-B.), le 15 janvier 2017 – C’est sur les deux plus hautes marches du podium que sont montés les Québécois Marilou Bouthiette (Prévost, QC) et Philippe Langevin (Mont Tremblant, QC) lors de l’épreuve de slopestyle du deuxième arrêt du circuit canadien ouvert (COT), un circuit de compétitions nationales qui rassemble la crème des skieurs de parc à neige au pays.

SS-COTSilverstar15janv17-PhilLangevinMarilouBouthietteGOLD

PHOTO: Marilou Bouthiette et Phil Langevin

Bouthiette, 16 ans, a remporté l’épreuve féminine sur toute la ligne, remportant les qualifications et les finales.  La jeune femme, qui a dû rater le début de saison à cause d’une fracture au poignet droit juste avant son départ pour le COT du Yukon en novembre, n’avait pas d’attentes précises pour son retour à la compétition.
«Je voulais prendre ça relax et essayer de nouveaux trucs», de confier Bouthiette.  «En entraînement, j’ai vu que j’étais dans la ‘game’, mais je ne me mettais pas de pression.  J’ai essayé un ‘switch 540’ [NDLR : rotation d’un tour et demi en partant à reculons] parce que je n’en avais pas à mon répertoire et c’était l’fun!».
Celle qui venait s’amuser et tester ses habiletés a pourtant appris, le matin même des finales, qu’elle s’était qualifiée première.  En effet, suite à un problème technique avec les ordinateurs, les résultats des qualifications n’ont été connus que tard en soirée, au moment où Bouthiette était déjà au lit.  C’est donc sur ses skis qu’elle a appris la nouvelle.
«Le savoir juste avant les finales, ça a augmenté ma confiance.  J’ai décidé de faire la même descente en finale.  Incommodée par une blessure au genou, Flo [Florence Therriault] m’a encouragée et m’a poussée et ça m’a encore plus motivée», de conclure la médaillée d’or.
Le podium féminin était complété par Dillan Glennie (AB) et Megg Cressey (AB), respectivement deuxième et troisième.
Chez les hommes, Philippe Langevin, 15 ans, réclamait sa deuxième victoire de la saison sur le COT, lui qui avait également remporté le COT au Yukon, en novembre dernier.
Langevin s’est d’abord qualifié troisième, menant une cohorte de quatre Québécois avec lui en finale.  En effet, Antoine Poirier (Québec, QC), Philippe Boily-Doucet (Bromont, QC) et Mathieu Dufresne (St-Sauveur, QC) se sont également qualifiés.
Mais Langevin n’avait pas montré toutes ses cartes en ronde préliminaire.
«Je n’ai pas fait tout ce que je pouvais faire.  Je ne voulais pas que les autres compétiteurs sachent ce que j’allais effectuer en finale.  Je devais donc faire une descente assez forte pour me qualifier, tout en sachant que je pouvais sortir plus gros», d’expliquer Langevin.
Sa stratégie aura été payante puisqu’il en est ressorti l’or au cou, aux côtés de Étienne Geoffroy (YK), deuxième, et Mark Draper (ON), médaillé de bronze.
Quand on remporte deux victoires sur le COT, que vise-t-on à la troisième étape?  Rien de moins qu’une autre victoire, bien sûr!  Et si on se fie aux dires du jeune skieur, il y a encore une ou deux manœuvres qu’il n’a pas effectué cette saison et qu’il aimerait inclure dans une descente de compétition lorsque les conditions le permettront…  Comme quoi Langevin a encore une carte ou deux dans sa manche!
L’Équipe du Québec toute entière avait fait le voyage à Silverstar, découvrant un parcours bien préparé bénéficiant de conditions de neige idéales et d’une météo parfaite.
«Le parcours était super beau.  Le comité a fait un travail colossal en amenant de la neige du stationnement sur le parcours afin de construire les ‘take-off’», d’expliquer Philippe Morin, entraîneur.
L’Équipe sera en action le weekend prochain à Belle Neige, dans les Laurentides, à l’occasion du circuit provincial Delta, avant de se diriger vers Mount St-Louis, en Ontario, les 28 et 29 janvier prochain pour la troisième étape du COT.
Résultats complets du COT de Silverstar à venir sur : www.skiacroquebec.com (section calendrier/circuit SS)