Deer Valley : finales pour les filles et coup de fouet pour les hommes du Québec

Deer Valley (Utah) les 15 et 16 janvier 2015 – C’était cette semaine le lancement de la saison NorAm pour la crème des skieurs de bosse en Amérique du Nord.  La première épreuve de la saison avait lieu sur la légendaire piste de bosse olympique de Deer Valley, dans l’Utah (ÉU), l’un des parcours les plus difficiles au monde.  L’Équipe du Québec y a envoyé une délégation de 8 représentants qui se sont mesurés à près de 100 compétiteurs venus de 7 nations différentes.

Jeudi, l’action a débuté avec une épreuve de bosse.  Bien que nos hommes québécois aient eu de la difficulté à se démarquer, nos représentantes de la gente féminine se sont très bien débrouillées.

Ce sont les Américaines qui ont monopolisé le podium.  La victoire est allée à Nessa Dziemian (78.63pts), l’argent est allé à Avital Shimko (75.70pts) et le bronze a été décroché par la jeune athlète de 14 ans Tess Johnson (75.04pts).

De l’Équipe du Québec, Joëlle Boivin (Ste-Adèle, QC) a obtenu son meilleur résultat en carrière, soit une 12e position avec 63,68pts.  Boivin a misé sur une descente technique et des sauts conservateurs afin de s’assurer une descente de qualité qui lui a permis d’atteindre la finale.  Sa coéquipière Valérie Gilbert (Ste-Adèle, QC), a impressionné les juges en qualifications en terminant au quatrième rang, mais une chute en finale l’a reléguée au 16e rang.

«J’avais hâte de faire la compé.  C’est un parcours difficile, mais avec de vraies bosses, pas de glace et c’est un beau défi», de commenter Boivin.  «J’étais stressée, mais un bon stress.  Juste avant de partir je me suis dit ‘amuse-toi’».

«C’était l’fun d’être en finale à deux avec Val [Gilbert].  Et au départ les coachs et les gars de l’Équipe nous ont encouragées sur le radio.  C’était motivant», d’ajouter Boivin, pour qui l’objectif initial de faire un finale NorAm cette saison est atteint.

Les Québécoises de l’Équipe canadienne Julie Bergeron (Victoriaville, QC) et Alex-Anne Gagnon (Terrebonne, QC) étaient également de la finale, se classant respectivement 8e et 11e de l’épreuve, pour un total de quatre Québécoises en finale de bosse.

Chez les hommes, un tout autre scénario s’est dessiné.  Le seul Québécois à atteindre la finale a été Laurent Dumais (St-Augustin-de-Desmaures, QC) de l’Équipe canadienne.  Dumais a pris le 14e rang d’une épreuve remportée par Ryan Dyer (ÉU- 86.21pts).  Bruce Perry (ÉU) était deuxième avec 84.85pts alors que l’Australien Rohan Chapman-Davies terminait troisième avec 82.38pts.

De l’Équipe du Québec, Gabriel Dufresne (Repentigny, QC) a réussi à percer le Top 35 avec une 32e position et ce, malgré plusieurs erreurs et une sortie de ligne pendant que Jean-Christophe Nadeau (St-Lazare, QC) prenait le 40e rang.

«Les gars sont arrivés crinqués.  Le moral était haut, c’était la première NorAm et ils voulaient tous montrer de quoi ils étaient capables», a mentionné l’entraîneur, Guillaume Turgeon.  «Mais ici la piste est difficile et pour une première NorAm, ce n’est pas évident car ce n’est pas la même neige qu’au Québec ni le même type de bosse.  En plus à cause des Championnats du Monde, plusieurs athlètes de Coupe du Monde ont été laissés derrière et étaient présents en NorAm.  Le calibre était très fort».

«Les gars ont souffert d’un léger manque d’expérience pour certains – ce qui les a empêché de gérer ce qui se passait en milieu de piste – et du fort calibre en général.  Mais malgré tout, ils ressortent le moral haut.  On sait que ce n’est que la première NorAm et que le parcours à Apex la semaine prochaine sera plus facile», de compléter Turgeon.

Vendredi, une épreuve de bosse en parallèle attendait les compétiteurs.  Dans ce parcours si exigeant, le format du duel promet toujours un spectacle à couper le souffle. Et les athlètes ont effectivement donné une performance épatante.

Alex-Anne Gagnon (Terrebonne, QC) a été fidèle à sa réputation de battante.  Elle a enfilé les duels avec assurance pour décrocher une médaille d’argent, tout juste derrière l’imbattable Tessa Dziemian (ÉU), double championne de l’événement.  Gagnon vient ainsi mettre un baume sur l’honneur des Canadiens, qui ont peiné à se glisser sur le podium de Deer Valley.

De l’Équipe du Québec, Joëlle Boivin a eu un laisser-passer pour son premier duel vu sa finale d’hier, mais ça se sera révélé être un cadeau empoisonné pour l’athlète puisque cette dernière, manquant d’expérience, a passé un trop long moment sans skier entre la séance d’entraînement et sa descente de duel.  Boivin était nerveuse et un peu «raide», ce qui lui a nuit en parcours.  Elle a cédé son duel au profit de son adversaire.

«Je sais maintenant qu’il faut que je fasse une descente de plat avant mon duel pour mieux me réchauffer et activer mes muscles.  J’ai fait une erreur», d’avouer Boivin.

Quant aux hommes, l’Américain Ryan Dyer a dominé tous ses opposants pour rafler sa deuxième médaille d’or en autant de jours.  C’est un podium 100% États-Unis qui s’est dessiné pour le duel masculin, le meilleur canadien, Matt Joosten (AB) terminant pourtant tout juste au pied du podium, en quatrième position.

Pour l’entraîneur de l’Équipe du Québec, Deer Valley aura été «un petit coup de fouet».  Pas trop.  Juste assez pour que le moral reste bon et que les athlètes soient encore plus motivés à se dépasser lors des prochaines étapes.

L’Équipe du Québec de bosse prendra un jour de repos demain, avant de faire un petit entraînement – toujours à Deer Valley – dimanche et peut-être lundi.  Ils prendront ensuite le chemin de Penticton, C.-B. afin de participer à la seconde étape NorAm qui se déroulera à Apex, C.-B.

Pour les résultats complets, cliquez ici.  Résultats complets du duel à suivre sous peu.

Étapes à venir : Circuit NorAm – Bosse

 Apex (C.-B.) – 24 janvier – Bosse
 Apex (C.-B.) – 25 janvier – Bosse en parallèle
 Val St-Côme (QC) – 22 février – Bosse
 Val St-Côme (QC) – 23 février – Bosse en parallèle
 Killington (ÉU) – 27 février – Bosse
 Killington (ÉU) – 28 février – Bosse en parallèle