Au revoir, ma famille du ski acro…

*Collaboration spéciale, Marie Annick Bédard
StadeOlymp-StJean-20110623

Au revoir, stade olympique!

Je dirige Ski Acro Québec depuis maintenant 8 ans.  Cette année marquera la fin d’une aventure qui aura duré 20 ans dans la grande famille du ski acrobatique.
J’ai été choyée et chanceuse.  Il y a 10 ans, j’étais une heureuse bénévole de votre conseil d’administration.  Le président en place à l’époque, Michel Rochon, avait des idées de grandeur pour la fédération.  Il voulait instaurer une permanence.  Il voyait à long terme.  Moi j’étais au ski alpin à titre de responsable des communications et du service aux partenaires. J’étais heureuse et je ne souhaitais pas changer d’emploi.  Mais il a persisté, il a «insisté» et il a été très persuasif.  Au printemps 2009 j’acceptais, à 25 ans, de devenir votre DG.  Je me trouvais trop jeune.  Michel a cru en moi.  Il m’a donné ma chance.
J’ai fait des erreurs, bien sûr!  Mais j’ai essayé, à ma façon d’être à la hauteur de la chance qu’il m’avait donnée.  Je suis plongée dans le ski acrobatique sans me retourner.  J’y ai mis tout mon temps, toute mon énergie….
J’ai vu passer des gens incroyables à travers les années.  Après mon président Michel est arrivée Christine Lamoureux, puis André Bety.  J’ai pu compter sur chacun d’entre eux.
J’ai aussi mes fidèles alliés qui sont là, au quotidien avec moi au bureau.  Sur le terrain, j’ai aussi les entraîneurs de nos équipes du Québec, si passionnés de ce qu’ils font, tellement respectueux du travail de leurs athlètes et constamment à la recherche de solutions innovantes pour amener leur équipe plus loin.   C’est tellement stimulant de travailler avec des gens qui sont capables de suivre mon rythme effréné!  Ici, personne ne compte ses heures, tout le monde répond à son téléphone un samedi soir et tout le monde trouve ça normal de passer sa journée de congé à répondre à quelques courriels.  J’ai avec moi des guerriers du ski acro.  Vraiment.
Quand on court toujours après le temps, quand on ouvre notre ordi dans une cabane de compilation pour régler un pépin, quand on arrive à la dernière minute avec notre set de bannières à monter…  Il y a souvent des bonnes âmes qui se trouvent sur notre chemin.  Je pense aux mamans d’athlètes qui m’ont nourrie et hydraté sur les compétitions quand le temps me manquait.  Je pense aux bénévoles qui venaient à ma voiture offrir leur aide pour transporter tout mon matériel.  Je pense aux membres de mon conseil qui, à travers le temps, m’ont aidé à traverser des tempêtes.  C’est impressionnant de voir comment le ski acro est une petite famille.
Je suis fière du chemin parcouru depuis mon arrivée.  Le chiffre d’affaires a doublé, nous avons implanté des programmes de qualité basés sur le développement de l’athlète, intégré le slopestyle, amélioré les programmes de nos Équipes du Québec, offert plus de services aux clubs et développé d’étroits liens avec nos collaborateurs et bailleurs de fonds.  Ce sont de belles réalisations, certes.
Cependant, le membership a cru de 15%/an depuis 2010.  C’est énorme.  On tente de maintenir le fort, mais demeurer à l’avant-garde du sport avec si peu de moyens, c’est tout un contrat.  À Ski Acro Québec, on a atteint dans les dernières années un plateau.  On est vraiment au maximum des services qu’on peut offrir.  Et les besoins continuent de croître.  Il va falloir se questionner sérieusement sur la direction qu’on veut prendre et se donner les moyens de nos ambitions.  Être un leader mondial en ski acrobatique, c’est une chose.  On est en fiers! On a les meilleurs athlètes en slope, bosses et saut. Mais être au sommet ça veut aussi dire que tout le monde veut prendre notre place.  Toutes les autres provinces, tous les autres pays mettent les bouchées doubles pour nous rattraper, pour nous dépasser.  Être au sommet a un prix, et il va falloir qu’on l’accepte et qu’on se rassemble pour trouver des façons d’y rester.  On doit diversifier nos sources de financement, soutenir nos levées de fonds et impliquer le corporatif.  Parce qu’ultimement, ce sera nos athlètes qui y gagneront.  Ils aspirent à devenir les meilleurs et ils y ont droit.
Soyons à la hauteur des ambitions de vos enfants et donnons ensemble pour nos programmes.  Avec Placements Sports, votre dollar en vaut 3,30$!
Comme je quitte cette belle famille, je tiens à vous remercier de m’avoir donné de votre temps de bénévole, de vos sous, de votre expertise… vous êtes plusieurs à avoir eu une influence majeure sur mon parcours.  Le succès de Ski Acro Québec ne m’appartient pas.  C’est le nôtre.  Vous avez eu un impact majeur dans ma vie de jeune professionnelle.  Je suis infiniment reconnaissante de tout ce que vous m’avez apporté. Notre slogan dit qu’on «Bâtit des individus»…  Eh bien la communauté du ski acro m’a forgée, moi, telle que je suis aujourd’hui.
Et je vous en remercie.
Marie Annick Bédard