Dernier arrêt du COT à Stoneham

Stoneham (QC), du 17 au 19 mars 2017 – Le weekend dernier se tenait la dernière étape du Canadian Open Tour (COT) de la saison, présenté par Toyo Tires. Les meilleurs athlètes canadiens de slopestyle et de demi-lune (« halfpipe ») provenant majoritairement de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, des maritimes et une petite délégation de skieurs de l’est des États-Unis étaient présents pour la compétition. Malgré une petite délégation présente d’athlètes québécois, le Québec brilla lors de cette compétition. Vendredi, pour l’épreuve de demi-lune, on surveillait la performance de Antoine Poirier (Québec, QC), seul représentant de l’Équipe du Québec dans cette compétition. Au Québec, les athlètes ont rarement accès à des sites de pratique en demi-lune. C’est pourquoi il était assez impressionnant de voir Antoine prendre part à cette discipline. Avant son départ, il prit quelques instants pour signer des autographes pour le plaisir de ses partisans. La finale avait des saveurs de Coupe du Monde puisqu’elle se déroulait le soir, sous les projecteurs. Durant la journée, les murs de la demi-lune sont souvent plus mous, dû au soleil qui plombe sur eux. Le soir, le parcours durcit et devient plus glacé et donc plus rapide. Les skieurs ont dû adapter leurs techniques en conséquence puisqu’une demi-lune glacée, ça ne pardonne pas. Antoine a su bien adapter ses descentes en conséquence puisqu’il termina en cinquième position. C’est le Canadien Evan Marineau (Calgary, AB) qui termina en première position. Le samedi se tenaient les qualifications pour l’épreuve de slopestyle et le dimanche la finale. Encore une fois, il y avait de gros noms à surveiller, dont Émile Bergeron (Québec, QC), Antoine Poirier, Philippe Boily-Doucet (Bromont, QC) et Philippe Langevin (Québec, QC). Grâce à la station touristique Stoneham...

Une semaine mouvementée au WIN COT de Stoneham

Stoneham-et-Tewkesbury (QC), 14 mars 2016 – Organiser un événement d’envergure nationale n’est pas chose facile. C’est avec brio que le comité organisateur a relevé ce défi. Présidé par Émilie St-Germain du Club de ski acrobatique Stoneham, l’organisation fut tout simplement impeccable. Malgré un début de semaine pluvieux, les travaux sur le parcours ont été géré par Philippe Morin (chef de compétition), Martin Boulianne (chef de piste) et leur équipe de bénévoles afin d’optimiser la qualité du parc à neige. Vendredi soir, les athlètes de demi-lune ont offert un impressionnant spectacle sous les lumières de la station. C’est l’Ontarienne Rachael Karker qui remporte l’épreuve suivi de deux membres de Winsport en Alberta, Rachael Anderson et Mackenzie Wilson. Chez les hommes, le Québécois Yan Bussières a terminé en 5e position, il était le seul athlète local à prendre le départ de cette finale nocturne. L’épreuve a été gagné par Evan Marineau de Winsport Academy. Suite à une longue journée de qualification le samedi, les athlètes de slopestyle s’élançaient pour les rondes de demi-finale et de finales du dimanche. La température de leur côté; le soleil était présent et la température juste assez basse pour permettre de conserver de bonnes conditions de parcours. Les athlètes ont effectué de bons sauts et se sont bien démarqués sur les trois modules qui terminaient le parcours. Les juges, sous la supervision de leur chef Collin Sutherland, ont élu la Québécoise Anouk Purnelle-Faniel de l’équipe canadienne comme grande gagnante de cette épreuve. Anouk revient tout juste d’une blessure. Elle se disait très contente d’avoir l’opportunité de faire un retour à la compétition si près de sa maison....
Slopestyle: résumé de la première étape du circuit Delta

Slopestyle: résumé de la première étape du circuit Delta

Stoneham (QC), le 16 janvier 2016 – La Station touristique Stoneham et le Club de ski acrobatique Stoneham accueillaient ce week-end dernier la toute première étape du circuit Delta en slopestyle. Le circuit Delta a pour but de promouvoir et de développer le slopestyle au Québec, une discipline en plein essor. Pour cette première du circuit, on y retrouvait des skieurs en provenance des clubs SWAT Freeski, Union, Ski acrobatique Val St-Côme et du club de ski acrobatique Stoneham. Le parcours Malgré un début de saison difficile, l’équipe du comité organisateur a réussi à offrir aux compétiteurs un parcours à la hauteur des attentes du circuit. Tout d’abord, un big air d’environ 25 pieds suivi de très près par un deuxième saut de 35 pieds et de deux stations de modules. Les meilleurs athlètes se sont vraiment démarqués sur ce parcours qui ne laissait que très peu de place à l’erreur. La compétition C’est sous la supervision du juge en chef, le très réputé Philippe Larose, qu’a eu lieu la compétition. Sous un format AFP, les skieurs ont effectué deux descentes de qualifications en avant-midi. Les 12 skieurs qui ont offert les plus solides performances ont été retenu pour la ronde finale. Chez les hommes, Antoine Poirier a remporté la compétition avec un score de 89. Mathieu Dufresne (2e) et Philippe Boily-Doucet (3e) ont complété les deux autres marches du podium. Suite à ces solides performances, la barre est maintenant très haut pour les étapes à venir sur le circuit. La compétition était tout aussi spectaculaire du côté des femmes. Florence Therriault termine sur la plus haute marche du podium aux...