Au revoir, ma famille du ski acro…

*Collaboration spéciale, Marie Annick Bédard Je dirige Ski Acro Québec depuis maintenant 8 ans.  Cette année marquera la fin d’une aventure qui aura duré 20 ans dans la grande famille du ski acrobatique. J’ai été choyée et chanceuse.  Il y a 10 ans, j’étais une heureuse bénévole de votre conseil d’administration.  Le président en place à l’époque, Michel Rochon, avait des idées de grandeur pour la fédération.  Il voulait instaurer une permanence.  Il voyait à long terme.  Moi j’étais au ski alpin à titre de responsable des communications et du service aux partenaires. J’étais heureuse et je ne souhaitais pas changer d’emploi.  Mais il a persisté, il a «insisté» et il a été très persuasif.  Au printemps 2009 j’acceptais, à 25 ans, de devenir votre DG.  Je me trouvais trop jeune.  Michel a cru en moi.  Il m’a donné ma chance. J’ai fait des erreurs, bien sûr!  Mais j’ai essayé, à ma façon d’être à la hauteur de la chance qu’il m’avait donnée.  Je suis plongée dans le ski acrobatique sans me retourner.  J’y ai mis tout mon temps, toute mon énergie…. J’ai vu passer des gens incroyables à travers les années.  Après mon président Michel est arrivée Christine Lamoureux, puis André Bety.  J’ai pu compter sur chacun d’entre eux. J’ai aussi mes fidèles alliés qui sont là, au quotidien avec moi au bureau.  Sur le terrain, j’ai aussi les entraîneurs de nos équipes du Québec, si passionnés de ce qu’ils font, tellement respectueux du travail de leurs athlètes et constamment à la recherche de solutions innovantes pour amener leur équipe plus loin.   C’est tellement stimulant de travailler avec...

Ski Acro Québec dévoile l’Équipe du Québec 17-18 (bosses et saut)

Montréal (Qc), le 15 mai 2017. Ski Acro Québec est très fière de dévoiler les nouveaux membres des Équipes du Québec de bosses et de sauts. La période de sélection s’est terminée le 12 mai dernier. D’abord tel qu’annoncé il y a quelques semaines, l’Équipe canadienne de ski acrobatique est venue repêcher certains de nos athlètes québécois. En slopestyle, Philippe Langevin (Mont Tremblant, Qc/Équipe du Québec) a reçu cet honneur. Du côté du saut, Félix Cormier-Boucher (Saint-Mathias-sur-Richelieu, Qc/Équipe du Québec) a également reçu une invitation et pour la bosse, c’est Elliot Vaillancourt (Drummondville, Qc/Équipe du Québec) qui a été sélectionné par l’équipe canadienne. Équipe du Québec Au niveau de l’Équipe du Québec, les athlètes provenant des clubs ont été sélectionnés en fonction du classement provincial qui leur ont donné une invitation au camp de détection des habiletés et le droit à une entrevue. Après cette démarche, l’Équipe du Québec de sauts a recruté dans ses rangs : Flavie Aumond (Lac Beauport, Qc) issue du Club de ski acrobatique Le Relais, Nicolas Martineau (Mirabel, Qc) provenant du programme du Laurentides Air Force et Tommy Doyle (Lac Beauport, Qc) issu du programme de sauts de Nicolas Fontaine. C’est trois nouveaux viennent se greffer à une équipe de vétérans qui font déjà leur marque sur le circuit nord-américain. L’Équipe du Québec Bosses Développement de la région des Laurentides peut maintenant compter sur 2 nouveaux athlètes : Ôde Millette (Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Qc) du Club de bosses Belle-Neige et Cassandre Labelle (Prévost, Qc) de l’Équipe de bosses du Sommet Saint-Sauveur. Dans la région de Québec, l’équipe Développement accueille dans ses rangs : Julien Viel (Québec, Qc) du Club...

Dernier arrêt du COT à Stoneham

Stoneham (QC), du 17 au 19 mars 2017 – Le weekend dernier se tenait la dernière étape du Canadian Open Tour (COT) de la saison, présenté par Toyo Tires. Les meilleurs athlètes canadiens de slopestyle et de demi-lune (« halfpipe ») provenant majoritairement de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, des maritimes et une petite délégation de skieurs de l’est des États-Unis étaient présents pour la compétition. Malgré une petite délégation présente d’athlètes québécois, le Québec brilla lors de cette compétition. Vendredi, pour l’épreuve de demi-lune, on surveillait la performance de Antoine Poirier (Québec, QC), seul représentant de l’Équipe du Québec dans cette compétition. Au Québec, les athlètes ont rarement accès à des sites de pratique en demi-lune. C’est pourquoi il était assez impressionnant de voir Antoine prendre part à cette discipline. Avant son départ, il prit quelques instants pour signer des autographes pour le plaisir de ses partisans. La finale avait des saveurs de Coupe du Monde puisqu’elle se déroulait le soir, sous les projecteurs. Durant la journée, les murs de la demi-lune sont souvent plus mous, dû au soleil qui plombe sur eux. Le soir, le parcours durcit et devient plus glacé et donc plus rapide. Les skieurs ont dû adapter leurs techniques en conséquence puisqu’une demi-lune glacée, ça ne pardonne pas. Antoine a su bien adapter ses descentes en conséquence puisqu’il termina en cinquième position. C’est le Canadien Evan Marineau (Calgary, AB) qui termina en première position. Le samedi se tenaient les qualifications pour l’épreuve de slopestyle et le dimanche la finale. Encore une fois, il y avait de gros noms à surveiller, dont Émile Bergeron (Québec, QC), Antoine Poirier, Philippe Boily-Doucet (Bromont, QC) et Philippe Langevin (Québec, QC). Grâce à la station touristique Stoneham...

La tournée Freestylerz s’arrête à Orford

Orford (Québec), les 25 et 26 février 2017 – C’est sous des conditions météorologiques peu communes pour la saison que s’est tenu le deuxième arrêt de la tournée Freestylerz. Malgré un risque de pluie, 27 athlètes – du Mont Orford uniquement – se sont présentés à l’événement. La journée de vendredi a été plus difficile, confia Charles-Antoine Morache, coordonnateur au développement. Le terrain de jeu n’était pas prêt et la neige était tellement molle que la machinerie ne pouvait pas sortir et travailler le terrain. Il a donc fallu improviser un peu et changer l’ordre des parcours. Ce fût tout de même une belle journée et la pluie a été évitée de justesse. Samedi, les athlètes de l’équipe d’Orford on put s’élancer dans un parcours de boxes et de « gates ». Le club de ski acrobatique Orford développe les bosses et le saut [NDRL- Team OFR est également établi à Orford et développe des athlètes en slopestyle]. Leur accent se fait donc principalement dans ces deux disciplines. Or, samedi, Charles-Antoine et les entraineurs de la tournée ont amené les jeunes à performer dans un parcours de slopestyle ce qui a permis aux athlètes de se découvrir de nouveaux talents et de skier tous les terrains de la montagne. Plusieurs de ces jeunes ont été surpris de leurs accomplissements, ne pensant pas être capables d’effectuer le parcours de haut en bas. De plus, en fin de journée, de nombreux parents accompagnés de l’entraîneur David Fontaine ont mis beaucoup d’effort à construire deux beaux sauts pour le lendemain. Heureusement pour eux, le froid de la nuit a permis aux sauts de durcir un peu et de prendre leur forme finale. Dimanche, c’était sous le soleil et...

Épatante victoire surprise de Philippe Langevin à la NorAm de COP!

Winsport (Calgary), 26 février 2017 – Le circuit NorAm faisait escale au Canada Olympic Park à Calgary les 24 et 26 février derniers. Philippe Langevin (Québec, QC) était le fier représentant de l’Équipe du Québec lors de cette compétition. Lui qui nous avait donné une superbe performance à Aspen (Colorado) lors du Aspen Snowmass Open du 16 au 18 février 2017. En effet, Philippe Langevin avait profité des gros sauts lors de la compétition de Big Air afin d’effectuer de nouvelles manœuvres qu’il n’a jamais été en mesure de pratiquer ici. Il a donc tenté pour la première fois un switch 14 octo grab et un switch triple rodéo 12. « J’étais un peu stressé en haut de la piste, mais le landing était mou donc ça a aidé à descendre mon stress », nous confia Philippe. En slopestyle, il a réussit à se classé 4e lors des semi-final et 5e en finale. En Big Air, Philippe réussit à se classer en 7e position. Son compatriote Antoine Poirier (Québec, QC) était lui aussi présent lors de cette compétition. C’est avec confiance qu’il s’élança dans la piste et tenta de nouvelles manœuvres. En slopestyle, Antoine se classa en 29e position et en 22e place en Big Air. À Winsport, Philippe Langevin était le seul représentant de l’Équipe du Québec. Malgré tout, l’athlète était pompé et prêt à affronter la piste. La compétition de Aspen l’avait laissé sur sa faim et il en voulait plus. C’est sous le soleil et la chaleur qu’il prit le départ. Il a trouvé le parcours de rampes très amusant et facile. « Probablement une de mes plus grosses...