Le Championnat québécois

Le Relais (QC), les 25 et 26 mars 2017 – La fin de semaine dernière clôturait la saison 2016-2017 de bon nombre de nos athlètes en bosses et en saut lors du Championnat québécois. Les jeunes de l’Équipe du Québec et des différents clubs de la province, étaient de passage à Québec pour cette compétition.  Plus de 150 athlètes étaient présents! Samedi, se tenait une compétition de bosses en simple. Les bosseurs de l’Équipe du Québec étaient sur place, bien échauffés et prêts à dévaler une piste, piste qui leur était moins familière. En effet, vendredi en après-midi, l’Équipe s’est entrainée dans cette piste afin de s’adapter aux conditions. Antoine Pouliot-Hamel, entraineur de l’équipe, a mentionné que la piste était de calibre moins élevée que ce dont ses athlètes du groupe Performance étaient habitués. De plus, samedi matin, les bosses étaient moins fermées qu’à l’habitude en plus d’être glacées. Heureusement pour les skieurs, le soleil a fait son œuvre et a ramolli la neige en après-midi. Chez les hommes, c’est Olivier Lessard (Ste-Adèle, QC), athlète de l’Équipe du Québec, qui remporta le titre, toutes catégories d’âges confondues. Même chose pour Julianne Nadeau (Lac-Beauport, QC), skieuse de l’Équipe du Québec, qui termina première, toutes catégories d’âges confondues. Selon Antoine : « Ils [l’Équipe du Québec] ont montré au reste du Québec c’était quoi l’équipe performance ! » Nous avons également assisté à une petite rivalité entre Olivier Lessard (Ste-Adèle, QC) et Alexandre Lavoie (Lac-Beauport, QC). En effet, Alexandre a terminé bon deuxième à seulement un centième de point de son compatriote Olivier. Alexandre était visiblement déçu mais a toute de même démontré beaucoup d’amélioration dans sa descente, notamment dans sa vitesse et l’exécution de ses atterrissages. Une saison qui se termine...

Dernier arrêt du COT à Stoneham

Stoneham (QC), du 17 au 19 mars 2017 – Le weekend dernier se tenait la dernière étape du Canadian Open Tour (COT) de la saison, présenté par Toyo Tires. Les meilleurs athlètes canadiens de slopestyle et de demi-lune (« halfpipe ») provenant majoritairement de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, des maritimes et une petite délégation de skieurs de l’est des États-Unis étaient présents pour la compétition. Malgré une petite délégation présente d’athlètes québécois, le Québec brilla lors de cette compétition. Vendredi, pour l’épreuve de demi-lune, on surveillait la performance de Antoine Poirier (Québec, QC), seul représentant de l’Équipe du Québec dans cette compétition. Au Québec, les athlètes ont rarement accès à des sites de pratique en demi-lune. C’est pourquoi il était assez impressionnant de voir Antoine prendre part à cette discipline. Avant son départ, il prit quelques instants pour signer des autographes pour le plaisir de ses partisans. La finale avait des saveurs de Coupe du Monde puisqu’elle se déroulait le soir, sous les projecteurs. Durant la journée, les murs de la demi-lune sont souvent plus mous, dû au soleil qui plombe sur eux. Le soir, le parcours durcit et devient plus glacé et donc plus rapide. Les skieurs ont dû adapter leurs techniques en conséquence puisqu’une demi-lune glacée, ça ne pardonne pas. Antoine a su bien adapter ses descentes en conséquence puisqu’il termina en cinquième position. C’est le Canadien Evan Marineau (Calgary, AB) qui termina en première position. Le samedi se tenaient les qualifications pour l’épreuve de slopestyle et le dimanche la finale. Encore une fois, il y avait de gros noms à surveiller, dont Émile Bergeron (Québec, QC), Antoine Poirier, Philippe Boily-Doucet (Bromont, QC) et Philippe Langevin (Québec, QC). Grâce à la station touristique Stoneham...

C’est la fin de la saison pour les bosseurs en circuit NorAm

Apex (Colombie-Britannique), les 4 et 5 mars 2017 – Les bosseurs de l’Équipe du Québec étaient en sol canadien lors de la finale du circuit NorAm à Apex en Colombie-Britannique. Comparativement à la semaine précédente à Lake Tahoe en Californie, les conditions de neige étaient idéales. Les bosses et les sauts étaient durs ce qui a permis à nos athlètes de terminer leur saison en circuit NorAm en beauté! Samedi se tenait un départ de bosses en simple assez relevé pour l’Équipe du Québec. Le niveau des skieurs présents était extrêmement fort, ce qui a amené les athlètes à se dépasser. Chez les filles, Laurianne Desmarais-Gilbert (Saint-Adèle, QC) a effectué sa meilleure descente de la saison, selon son entraineur Antoine Pouliot-Hamel. Cependant, malgré cette belle descente, Laurianne a terminé en 18e position sous les interrogations de son entraineur qui s’attendait à un meilleur résultat. Cela prouve à quel point le niveau de ski était élevé le weekend dernier. Catherine Brunelle (St-Eustache, QC) a elle aussi fait sa meilleure descente de la saison pour terminer en 23e position. Pour Mikela Bergevin (St-Albert, QC), la compétition était doublement difficile étant donné qu’elle devait affronter la piste dans laquelle elle s’était fracturée une vertèbre en décembre dernier. Elle réussit tout de même à faire une excellente descente pour terminer en 28e position. Ce sont les Américaines Avital Shimko, Lane Stoltzner et Heidi Kloser qui dominèrent la compétition et montèrent sur le podium, mais suivies de très près par Valérie Gilbert (Sainte-Adèle, QC) de l’Équipe canadienne qui termina en 4e position. Du côté des garçons, « Elliot est encore en feu » mentionna Antoine, l’entraineur de l’équipe. En effet, Elliot Vaillancourt (Drummondville, QC) termina en 8e position. C’était aussi le retour de Samuel Fréchette (Québec, QC) dans cette...

La tournée Freestylerz s’arrête à Orford

Orford (Québec), les 25 et 26 février 2017 – C’est sous des conditions météorologiques peu communes pour la saison que s’est tenu le deuxième arrêt de la tournée Freestylerz. Malgré un risque de pluie, 27 athlètes – du Mont Orford uniquement – se sont présentés à l’événement. La journée de vendredi a été plus difficile, confia Charles-Antoine Morache, coordonnateur au développement. Le terrain de jeu n’était pas prêt et la neige était tellement molle que la machinerie ne pouvait pas sortir et travailler le terrain. Il a donc fallu improviser un peu et changer l’ordre des parcours. Ce fût tout de même une belle journée et la pluie a été évitée de justesse. Samedi, les athlètes de l’équipe d’Orford on put s’élancer dans un parcours de boxes et de « gates ». Le club de ski acrobatique Orford développe les bosses et le saut [NDRL- Team OFR est également établi à Orford et développe des athlètes en slopestyle]. Leur accent se fait donc principalement dans ces deux disciplines. Or, samedi, Charles-Antoine et les entraineurs de la tournée ont amené les jeunes à performer dans un parcours de slopestyle ce qui a permis aux athlètes de se découvrir de nouveaux talents et de skier tous les terrains de la montagne. Plusieurs de ces jeunes ont été surpris de leurs accomplissements, ne pensant pas être capables d’effectuer le parcours de haut en bas. De plus, en fin de journée, de nombreux parents accompagnés de l’entraîneur David Fontaine ont mis beaucoup d’effort à construire deux beaux sauts pour le lendemain. Heureusement pour eux, le froid de la nuit a permis aux sauts de durcir un peu et de prendre leur forme finale. Dimanche, c’était sous le soleil et...

Deux Québécois sur le podium à Lake Placid

Lake Placid (NY), les 19 et 20 février 2017 – Après les journées difficiles à Val Saint-Côme les 14 et 15 février dernier, où nos Québécois n’ont pas réussi à atteindre le podium, l’équipe du Québec de saut était pompée et agressive pour leur prochaine compétition. C’est sous un soleil chaud et plombant que nos athlètes se sont dépassés à Lake Placid, dans l’État de New York, les 19 et 20 février dernier. Dimanche, la température était idéale pour les entraineurs et les spectateurs présents, mais elle était difficile pour les athlètes. En effet, la chaleur a amené des conditions de pistes inhabituelles pour la saison. Les entraineurs de l’équipe du Québec, Nicolas Fontaine et Rémi Bélanger, ont été les premiers surpris par cette température et les conditions de neige. Dû à la chaleur, la neige devenait de plus en plus molle et collante, ce qui avait pour résultat de créer des traces de skis sur les sauts et de ralentir les athlètes. Certains compétiteurs souhaitent annuler la finale à cause de ces conditions de glisse difficiles. Ce n’était pas le cas de nos athlètes qui, comme l’a si bien dit Félix Cormier-Boucher (Saint-Mathias sur Richelieu, QC) : « On est là pour gagner et on y va à 100 %! » Afin de mieux glisser sur cette neige collante, les athlètes ont dû cirer leurs skis ce qui les empêcha de coller dans les sauts. « C’est de l’apprentissage », a mentionné Nicolas Fontaine. Marc-Antoine Gagnon (Mirabel, QC), Félix Cormier-Boucher (Saint-Mathias sur Richelieu, QC) et Frédérike Duchaîne (Lac Beauport, QC) ont atteint la finale. Malheureusement pour Marc-Antoine, il n’a pas atterri ses deux derniers...