Trois champions nationaux de plus pour le Québec

– Onze médailles québécoises au duel pour un total de 26 médailles au Championnat junior canadien 2015 – Vernon (C.- B.), le 4 avril 2015 – Le Québec n’a ajouté rien de moins qu’onze médailles à la récolte du championnat canadien Junior de ski acrobatique présenté par Difference Capital, championnat qui se concluait aujourd’hui avec une épreuve de bosse en parallèle. Chez les dames, les Québécoises U18 (16-17 ans) ont une fois de plus montré à leurs  qu’elles dominaient le champ de bosse. Pour une deuxième journée d’affilée, le podium était monopolisé par des athlètes de la Belle Province.  Mikela Bergevin (Val-Morin, QC) a enlevé la victoire lors d’un duel contre la championne nationale de bosse Catherine Brunelle (St-Eustache, QC), pendant que Justine Cantin (Québec, QC) prenait le bronze. En U16, le Québec a fait chou blanc, mais Sandrine Vaillancourt (Drummondville, QC) a ajouté une autre médaille à la récolte en devenant championne nationale chez les U14 (12-13 ans).  La jeune skieuse du Mont Ste-Anne termine donc son passage à Silver Star Mountain Resort avec deux médailles au cou, dont une d’or. Brunelle, deuxième aujourd’hui, a raté l’or faute d’expérience.  En effet, en duel contre Bergevin, elle s’est laissé distraire par une sortie de piste de son adversaire, jetant un regard dans l’autre couloir.  Il s’agissait d’une seconde de distraction pour qu’elle sorte de piste à son tour, cédant la victoire à l’athlète du club de ski Belle Neige. «Je ne sais pas ce que j’ai fait», a admis Brunelle.  «Je l’avais en technique, mais je ne suis pas restée concentrée… vous ne serez pas fiers de moi!», a-t-elle lancé,...

Le Québec au sommet du podium en bosse aux Jeux

  Prince George (C.-B.), le 17 février 2015 –  La bosse était enfin au programme ce matin pour les bosseurs de la délégation québécoise présents aux Jeux du Canada 2015 qui attendaient cette épreuve avec impatience.  Le mercure à Tabor Mountain indiquait moins sept en matinée, mais le soleil a rapidement réchauffé la station. Les supporteurs du ski acrobatique ont été au rendez-vous et les skieurs québécois ont même pu bénéficier des encouragements de plusieurs autres athlètes des Jeux venus les encourager.  Les fans du Québec étaient bruyants et leurs cris ont motivé les compétiteurs de l’Équipe du Québec qui pouvaient entendre leurs compatriotes du haut de la pente, au portillon de départ. L’épreuve de bosse comprenait une qualification de deux descentes d’où la meilleure était retenue, avec le Top 10 hommes et femmes qui passaient en finale. Chez les dames, Valérie Gilbert (Ste-Adèle, QC) a skié telle une guerrière toute la journée, à chacune des rondes.  Dominante en qualification, Gilbert était la toute dernière skieuse à prendre le départ en finale.  Livrant la marchandise, elle a skié en finale pour remporter les Jeux… Seulement voilà, les juges n’ont pu la juger à cause du soleil qui pointait au haut de la piste, aveuglant les juges de saut et rendant impossible l’analyse de son premier saut.  À la surprise du personnel entraîneur, le jury a donc annoncé que Gilbert devrait remonter en haut de parcours pour refaire sa descente.  Se voir offrir ce qu’on appelle communément un «re-run» par le jury lorsqu’on a raté sa descente, c’est une chose, mais recevoir une telle nouvelle alors que l’on croit avoir...