Deux Québécois sur le podium à Lake Placid

Lake Placid (NY), les 19 et 20 février 2017 – Après les journées difficiles à Val Saint-Côme les 14 et 15 février dernier, où nos Québécois n’ont pas réussi à atteindre le podium, l’équipe du Québec de saut était pompée et agressive pour leur prochaine compétition. C’est sous un soleil chaud et plombant que nos athlètes se sont dépassés à Lake Placid, dans l’État de New York, les 19 et 20 février dernier.

Dimanche, la température était idéale pour les entraineurs et les spectateurs présents, mais elle était difficile pour les athlètes. En effet, la chaleur a amené des conditions de pistes inhabituelles pour la saison. Les entraineurs de l’équipe du Québec, Nicolas Fontaine et Rémi Bélanger, ont été les premiers surpris par cette température et les conditions de neige. Dû à la chaleur, la neige devenait de plus en plus molle et collante, ce qui avait pour résultat de créer des traces de skis sur les sauts et de ralentir les athlètes. Certains compétiteurs souhaitent annuler la finale à cause de ces conditions de glisse difficiles. Ce n’était pas le cas de nos athlètes qui, comme l’a si bien dit Félix Cormier-Boucher (Saint-Mathias sur Richelieu, QC) : « On est là pour gagner et on y va à 100 %! » Afin de mieux glisser sur cette neige collante, les athlètes ont dû cirer leurs skis ce qui les empêcha de coller dans les sauts. « C’est de l’apprentissage », a mentionné Nicolas Fontaine. Marc-Antoine Gagnon (Mirabel, QC), Félix Cormier-Boucher (Saint-Mathias sur Richelieu, QC) et Frédérike Duchaîne (Lac Beauport, QC) ont atteint la finale. Malheureusement pour Marc-Antoine, il n’a pas atterri ses deux derniers sauts dus à un manque de vitesse au décollage. Félix et Frédérike, quant à eux, se sont rendus en super finale. Frédérike a bien sauté et Nicolas, son entraineur, a remarqué beaucoup d’amélioration dans ses atterrissages. Elle termina cinquième chez les filles. De son côté, Félix monta sur la deuxième marche de son premier podium en circuit NorAm, sous les applaudissements de ses coéquipiers. C’est l’américain Patrick O Flynn qui termina premier et son compatriote Nicholas Novak termina troisième.

Jasper Holcomb à gauche, Nicholas Novak au centre et Victor La Roche à droite

Jasper Holcomb à gauche, Nicholas Novak au centre et Victor La Roche à droite

Lundi, les conditions météorologiques étaient complètement différentes de la veille. Le vent avait baissé, tout comme la température, ce qui durcit les sauts. « Les conditions sont idéales pour sauter, la neige est dure », commenta Nicolas Marchand (Blainville, QC). En entrainement, les athlètes semblaient très confiants : « Tout le monde est en feu et saute bien en ce moment », s’exclama Félix Cormier-Boucher. Avant son départ, Nicolas Marchand se disait confiant : « Mes vitesses sont constantes et j’ai fait des super bons sauts en entrainement. J’ai hâte à la compétition! » Toute l’Équipe a réussi à atteindre la première finale. Malheureusement pour Frédérike Duchaîne et Félix Cormier-Boucher, leur journée se termina à cette étape due à une chute lors de leur atterrissage. Quant à eux, Victor La Roche (Lac Beauport) et Tommy Doyle (ON) se sont taillé une place en super finale. À la surprise de tous les spectateurs présents et des entraineurs, Victor remporta la médaille de bronze, son premier podium à vie. C’est l’américain Nicholas Novak qui termina premier, suivi de son coéquipier Jasper Holcomb qui termina deuxième. « Victor, c’est la surprise de l’année! » commenta son entraineur Nicolas. Victor travaille fort et il est vraiment surprenant comme athlète. Aussi, il revient tout juste d’une blessure qui a coupé court à sa saison l’an dernier. « Ça paraît qu’il travaille très très fort et il reste toujours constant », confia Nicolas. La fierté pouvait également se lire sur le visage de son père qui serra fort son fils dans ses bras après sa victoire.

Une absence fût remarquée lors de cette compétition, celle de Naomy Boudreau-Guertin (Boischatel, QC). Lors de sa dernière compétition à Val Saint-Côme les 14 et 15 février dernier, Naomy a subi une blessure et doit prendre de quatre à cinq semaines de repos. Son entraineur Nicolas est tout de même sûr qu’elle pourra prendre part à d’autre compétition d’ici la fin de la saison.

Pour plus de détails concernant cet événement, visitez le skiacroquebec.com/evenements

Le circuit NorAm s’arrêta les 25 et 25 février prochain à Lake Tahoe aux États-Unis. Pour tout connaître sur les prochains arrêts du circuit, visitez le skiacroquebec.com/evenements